Celle qui commence les patrons indépendants…La Mina et la Mythique

Dès que j’ai commencé à coudre des vêtements en novembre dernier, j’ai sauté à pieds joints dans l’univers des patrons indépendants! Mon tout premier patron fut la Trendy cape de Vanessa Pouzet en alpaga de chez Sacrés Coupons et doublure en liberty bleu. Ce liberty bleu: liberty blue   J’ai recouvert les boutons extérieurs avec ce même liberty et la ceinture est consitituée d’un coté alpaga et d’un coté liberty. Je n’ai malheureusement pas de photo de cette cape mais si j’y pense, je vous la posterai ultérieurement.

Puis plutôt contente de mon premier essai, j’ai fait un tour au CSF 2015. J’avais pu découvrir la plupart des marques de patrons indépendants mais je n’en avais encore acheté aucun. Ce jour-là, j’ai pu acheter quelques patrons (mes premiers patrons papiers Youhou!) chez Deer and Doe, Aime comme Marie (la polémique n’était pas encore entamée) et République du Chiffon.

Je suis donc partie avec les patrons de:

– Aime comme Marin d’eau douce (Aime comme Marie)

– Aime comme Mina  (Aime comme Marie)

– Jupe Chardon (Deer and Doe)

– Blouse Datura  (Deer and Doe)

– Robe Sureau  (Deer and Doe)

– Veste Bernadette (République du Chiffon)

– Veste Michelle (République du Chiffon)

Et un porte monnaie bien vide! (Honnêtement, je ne sais plus si je les ais tous achetés lors du CSF 2014 mais si ce n’est pas ce jour-là, c’était juste en suivant).

Depuis la liste de mes patrons c’est bien agrandie et j’ai presque honte quand je vois que j’ai acheté mon premier il y a à peine 6 mois. Mais bon, j’avoue que depuis que j’ai découvert la couture, c’est mon seul pôle de dépense ou presque! Et que mes cadeaux de Noël et d’anniversaire depuis ce jour-là sont à 100% liés à la couture!

Mais revenons à nos moutons ou plutot à mes cousettes. Un des tout premier patron que j’ai voulu faire ce fut la chemise mythique. Je l’avais vu en liberty Betsy Porcelaine sur quelqu’un au salon et depuis, je l’avais en tête! Je ne me sentais quand même pas du niveau pour faire une chemise, j’ai donc commencé par la Mina.

Nous étions début décembre et je me lançais enfin dans un vrai patron (en dehors de ma Trendy cape Vanessa Pouzet). J’ai fait la toute première dans un lainage hyper doux gris clair de France Duval Stalla et avec une doublure coton trouvé chez Maison Cousu, un de mes tissus préférés avec des petites étoiles roses et argentés. J’ai du me rendre à l’evidence et bien que ce lainage soit génial, il n’est pas très work-friendly. Je l’ai donc refait avec un lainage un peu lourd mais fin de chez Mr Albert à Marseille. Ah Mr Albert! Une institution que je ne pouvais pas manquer lors de mon passage dans la citée phocéenne en janvier dernier. J’ai profité de mon expérience un peu plus avancée (hum hum) pour ajouter un passepoil entre la doublure et la parementure.

Mina 1

mina 2

Elle est beaucoup plus facile à porter au boulot et avec les manches retournées, elle est super sympa. Mais j’avoue que je porte assez facilement ma version « doudou » avec le lainage FDS le week-end. Il était alors temps que je passe aux choses sérieuses et à ma chemise en liberty.

J’ai fait non pas 1 mais 2 toiles avec une jolie baptiste des Coupons de St Pierre à laquelle j’ai ajouté un passepoil bleu marine sur la 1ère et un rose fluo sur la 2ème. J’ai utilisé le tuto de Joviana. Un vrai plaisir à suivre et à faire! Merci beaucoup! Concernant le patron, j’ai donc utilisé celui de la chemise Aime comme Mythique, reçue comme cadeau de Noel. Je ne reviens pas sur la polémique mais je dirai juste que j’ai eu quelques difficultés à certains endroits mais pour la première, j’ai réussi à m’en sortir en tournant dans tous les sens. Malheureusement, j’avais oublié de les noter. J’ai pu trouver des corrections sur l’article d’une parisienne en Helvetie et cette fois, j’ai pu les noter sur le patron. Par contre, je n’ai pas de photo malheureusement de ces deux premières toiles – que je porte!- car je suis en vacances mais je ferai peut-être un article avec tous mes « in-montrés » et pour lesquels, je n’ais pas l’intention de faire un article entier.

Après ces toiles, j’ai enfin osé coupé dans mon coupon Liberty acheté chez Stragier. Tout s’est très bien passé  et j’ai pu avoir ma chemise liberty passepoilée. Comme souvent, lorsqu’on a trop voulu quelque chose mais que ce n’est pas son style, on ne le porte pas. C’est donc ma mère qui en a hérité et qui fait le mannequin pour vous la montrer.

DSC_3461DSC_3466 DSC_3455

DSC_3457

DSC_3456

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s